Image de couverture (Le regard inconnu)

Une femme debout à sa fenêtre regarde la ville entrer dans la nuit, et son regard se perd peu à peu dans les reflets de la vitre. Dédoublée, elle s’invente des personnages qui la promènent dans les lieux-souvenirs de sa vie : la Seine devient le Río de la Plata et Paris, Montevideo. Se disant 'en proie aux transformations et sur le point de disparaître', elle a des visions, des révélations qui la font revenir sur les thèmes de ses précédents livres : l’exil, la langue, la peinture, l’oubli, l’amour.
On se laisse emporter par ce voyage, entraîner au fil de ce fleuve de mots aux mille accents lyriques.