Chouchou ou mal aimé ?

Le sujet est tabou : il est « interdit » de préférer un enfant. Pourtant, se considérer comme le chouchou ou le mal-aimé de la famille est très courant.
En s’appuyant sur des situations choisies dans la pratique clinique d’Anne-Marie Sudry, ou empruntées aux faits divers, cet ouvrage dissèque les mécanismes de la préférence parentale. Les circonstances de la naissance, les caractéristiques physiques et psychiques de l’enfant, son sexe, son rang dans la fratrie… Tous ces paramètres permettent de comprendre, parfois, ce qui pousse ou a poussé un parent à élire un chouchou. Mais ce statut est loin d’être idéal, et génère parfois de grandes souffrances.
Quelles que soient les réponses personnelles que chacun trouvera au croisement de tous les cas évoqués, une chose est sûre : nul n’est jamais contraint de rester à la place qui lui a été assignée.